A l’origine…

V. COMMARET 4Absolument rien, de mon histoire familiale, de mon tempérament, ne me prédestinait à exercer des fonctions managériales, si ce n’est sans doute une formation intellectuelle qui eut le mérite de m’ouvrir des portes !

En tant que coach, je vous offre, Cadres & Dirigeants, un espace de ressourcement et d’exploration vous permettant de prendre du recul sur vos enjeux, et ainsi d’optimiser vos décisions et actions en cohérence avec vos besoins et valeurs.

Me fiant à mon intuition, j’ai commencé mon parcours professionnel en 1994 par différents postes d’encadrement, qui m’ont véritablement passionnée. Peu préparée pourtant, et ignorante des métiers de mes collaborateurs, j’avais l’intuition que l’essentiel n’était pas dans les savoirs mais dans la capacité à donner aux autres le désir de me suivre, assortie du souci d’aboutir avec efficacité.
Spontanément, je considérais chaque collaborateur comme une personne importante, compétente, et sympathique, et j’avais l’intuition qu’il le sentirait et de ce fait donnerait le meilleur de lui-même. Cela se vérifiait très souvent.

Par la suite, j’ai occupé des postes plus fonctionnels dans le domaine marketing, avec une casquette de responsable de projets, notamment pour construire de nouvelles offres commerciales. Cette phase demandait beaucoup d’habileté relationnelle, et en même temps un travail personnel approfondi et une bonne connaissance des enjeux business.
Je suis très reconnaissante envers mon responsable de cette période, qui m’a fait découvrir des manières différentes d’envisager la vie d’équipe. Il avait en effet le souci de prendre soin de la relation avec l’autre. Il se préoccupait de la façon dont chacun se situait dans l’équipe, acceptait de se remettre en cause et recherchait du feed back de la part de ses collaborateurs, individuellement et collectivement, et en donnait largement aussi en retour. C’est aussi à cette période que j’ai découvert mon profil MBTI, ce qui a alimenté mon intérêt pour la connaissance des personnalités, et l’analyse des interactions dans une équipe ainsi que de leurs conséquences en matière de performance.

Convaincue par mon expérience que l’entreprise peut être source de croissance grâce à la confiance accordée au potentiel de chacun, j’accompagne ceux et celles qui cherchent à mettre en cohérence leurs aspirations profondes et leur parcours professionnel

A ce stade de mon parcours a émergé le désir très fort de me tourner vers les ressources humaines. J’ai vite compris que l’idée n’était pas d’occuper un poste fonctionnel de réflexion et de conception, mais bien de mettre la personne au cœur de mon activité professionnelle. J’ai donc pris un poste de responsable RH, dont la finalité était de prendre en charge toutes les problématiques RH d’une entité opérationnelle de 200 personnes, bientôt élargie à 800 personnes suite à réorganisation. Ce que j’appréciais particulièrement dans cette responsabilité, c’était mon rôle d’écoute et d’appui vis-à-vis des managers.
Mais ce poste a été aussi l’occasion de m’impliquer de façon toujours croissante dans l’important projet de transformation de ma business entity, à travers le projet « Maestro » centré sur la gestion du stress. Devenue relais interne de cette belle démarche, j’ai été formée et supervisée par un cabinet de coaching, et j’ai animé de multiples sessions d’équipe.

Cette expérience m’a permis de prendre conscience d’une certaine souffrance au travail liée notamment au manque d’espace de parole, et également de la puissance de la solidarité et de la cohésion qui peuvent émerger dans une équipe lorsque l’on ose l’écoute, l’accueil de l’autre et l’ouverture, sans nécessairement se charger de l’obligation de trouver des solutions.

Cette expérience a été l’occasion de solliciter un coaching, qui s’est traduit par l’émergence de la conviction que je souhaitais renoncer aux fonctions de dirigeant et devenir moi-même coach. Soucieuse de mieux comprendre les fondements théoriques et pratiques, j’ai alors suivi durant 2 ans tout un parcours de formations certifiantes et reconnues.

Ma dernière expérience en entreprise, en tant que responsable innovation, m’a conduit à animer avec une équipe restreinte une démarche d’innovation participative basée sur un réseau de 70 acteurs internes missionnés. Opportunité rêvée pour tester des modalités d’animation interactives conduisant à accroître le dynamisme et l’autonomie de cette communauté, grâce à ce que j’aime appeler la « jubilation de la co-construction ».

En relisant mon parcours professionnel, j’ai pris conscience du fait que les étapes clefs ont été en fin de compte celles où une confiance inouïe m’a été donnée, assortie d’un encouragement important, et c’est en pensant à ces moments, à ces encouragements reçus, à ces liens avec les personnes qui m’ont accordé leur soutien, qu’à l’été 2012 je me suis autorisée à croire que je pourrai me lancer en tant que coach !